3. De l’auberge à la salle de classe

A gauche, nous entrons dans la salle de l’ancienne auberge “Zum St Peter” où, depuis 1691 et durant plus d’un siècle, les villageois y mangeaient, buvaient, jouaient aux cartes, chantaient et parfois, se disputaient.

 

A partir de 1829, le bruit de fond de la salle avait changé. C’était des voix de nombreux enfants et d’enseignants car, la communauté juive avait acheté la maison pour y installer une école élémentaire. Près d’une centaine d’enfants y apprenaient à lire et à écrire l’allemand et à calculer. Ils apprenaient aussi l’hébreu. En atteste un tableau de l’alphabet hébraïque trouvé dans la gueniza de la synagogue de Mackenheim. Ainsi, les enfants se préparaient à la lecture de la Thora.

 

Après 1875, les enfants juifs et chrétiens ensemble fréquentaient l’école publique élémentaire Theresianum sur le Münsterberg, laquelle existe toujours.

L’école juive fut transformée en maison communautaire juive de Breisach. Jusqu’en 1939, les enfants juifs participaient aux cours de religion. La famille du ministre officiant habitait la maison. Par la suite, la maison a aussi servi d’hôpital pour les pauvres et de logement militaire.

 

 

ARTIKEL TEILEN: